Rechercher
  • clgduparcsucy

QUELQUES MOTS DES ELUS POUR RENDRE HOMMAGE



Le mercredi 21 octobre, un hommage était rendu à Samuel Paty devant la Mairie de Sucy.

"À la suite de l’allocution du maire, Marie-Carole Ciuntu, Monsieur Chelouah, principal du collège du Parc et Monsieur Banet, professeur d’histoire-géographie et d’éducation morale et civique au lycée Christophe Colomb, ont successivement pris la parole, pour exprimer leur vive émotion. Une minute du silence a été observée avant de finir cet hommage au son de l’Hymne national " (source site officiel ville de Sucy) devant une assemblée d'élus, de citoyens, d'enseignants, et de représentants d'établissements scolaires (adjoints, directeurs d'écoles).







Monsieur Favier, Président du Conseil Départemental du Val de Marne, adresse ces mots également concernant la journée du lundi 2 novembre:


"Ce lundi 2 novembre constitue un temps de recueillement et d’hommage à Samuel Paty. La communauté éducative dans son ensemble est appelée à se rassembler et à saluer la mémoire de ce professeur sauvagement assassiné vendredi 16 octobre.


Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie, a été pris pour cible à la sortie de son collège. Ce crime barbare lui a coûté la vie au motif d’avoir fait son métier, pour avoir voulu faire vivre les valeurs républicaines, la liberté, la laïcité, en leur donnant du sens.


Le Conseil départemental s’associe pleinement à l’hommage rendu par la Nation à ce professeur.

Afin d’honorer sa mémoire et de réaffirmer la défense d’une République une et indivisible, tolérante, laïque et sociale, je vous invite à mettre en berne le drapeau de votre établissement ce lundi 2 novembre.

Par ailleurs, à la mémoire de Samuel Paty, le Val-de-Marne comptera, en septembre 2021, un collège public au nom de cet homme afin de ne jamais oublier.


Cet hommage doit également être celui de la reconnaissance de l’engagement quotidien des enseignantes et des enseignants, attachés à l’émancipation des élèves, quelle que soit leur croyance, et aux valeurs républicaines.


Ces valeurs, nous les partageons avec les élu·es du Département.


Favoriser auprès des jeunes l’accès aux savoirs et à la connaissance, encourager leur autonomie et leur sens critique, réduire les inégalités sociales et territoriales constituent autant d’actions nécessaires pour construire une société plus juste et plus solidaire.


Les établissements d’enseignement doivent demeurer des lieux de transmission et de socialisation indispensables au développement des jeunes et de leurs apprentissages, dans l’entraide et l’ouverture aux autres.

Promouvoir leur citoyenneté, c’est faire d’eux des femmes et des hommes libres, engagés et prêts à s’indigner face à toute forme de recul.


Les enseignantes et les enseignants, véritables passeurs de savoirs, doivent librement pouvoir transmettre, faire vivre les valeurs républicaines, cultiver et développer auprès des jeunes l’esprit critique, la liberté de penser et de douter.

Ils et elles peuvent compter sur le total engagement du Conseil départemental à faire vivre ce droit, ces valeurs et à obtenir les moyens de les accomplir.


En cette rentrée si singulière, l’ensemble de l’exécutif départemental réaffirme toute sa solidarité et son soutien aux directions d’établissement et aux équipes de professeur·es, aux équipes de vie scolaire et aux agent·es de collèges, qui œuvrent auprès des jeunes et les accompagnent vers la liberté tout en promouvant le bien vivre ensemble."


888 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout